Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Parasites (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Les Parasites (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 27 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4180   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Biche au bois. 1. Arrivée de l’écrevisse - (Contes des fées, Garnier) // La biche au bois (Cabinet des fées T5, 1717)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. In parasitos. [Emblème] XXVI.
Quos tibi donamus, fluviales accipe cancros ;   
Munera conveniunt moribus ista tuis.
His oculi vigiles, et forfice plurimus ordo   
Chelarum armatus, maximaque alvus adest :
Sic tibi propensus stat pingui abdomine venter,   
Pernicesque pedes, spiculaque apta pedi :
Cum vagus in triviis, mensaeque sedilibus erras,   
Inque alios mordax scommata salsa iacis.
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Contre les escornifleurs ou postulans de repeues franches, qu’on dit plaisans de table.
Des escrevisses je t’envoye,
Don propre aux facons & meurs que as :
Yeulx tousjours ouvers par la voye,
Et grand ventre ou tout revocas :
Puis ce que chascun tu moquas,
Es lieux ou faiz de fol l’office :
Sont les piedz pinsantz sur maintz cas,
Ainsi vis tu en escrevisse.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/02/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.