Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Leçon d’astronomie de la duchesse du Maine - François de Troy
La Leçon d’astronomie de la duchesse du Maine - François de Troy Auteur : Troy, Jean-François de (1679-1752)

Datation : entre 1702 et 1704   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Portrait

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 96 * Largeur 188 cm

Lieu de conservation : Sceaux, Musée d’Ile de France

Bibliographie : Alain Mérot, La Peinture française au XVIIe siècle, Gallimard/Electa, 1994, p. 200
Notice n° A5422   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
     Anne-Louise Bénédicte de Bourbon-Condé, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, puis duchesse du Maine, est née le 8 novembre 1676 et morte à Paris le 23 janvier 1753. Petite-fille du Grand Condé, fille du prince de Condé, premier prince du sang, et de la Princesse Palatine Anne de Bavière (1648-1723), elle épousa à Versailles, le 19 mars 1692, Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine (1670-1736), bâtard légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan. Ils eurent sept enfants, tous sans postérité. Dans son château de Sceaux, elle tenait une véritable cour qu’on appelait « la petite cour de Sceaux », donnant des fêtes de nuits costumées et accueillant les écrivains et les artistes, parmi lesquels Voltaire, la marquise Émilie du Châtelet, la marquise du Deffand, Fontenelle, Montesquieu, d’Alembert, le président Hénault, Nicolas de Malézieu, le futur cardinal de Bernis, Henri François d’Aguesseau, Jean-Baptiste Rousseau, Antoine Houdar de la Motte, Sainte-Aulaire, Mably, le cardinal Melchior de


Sujet de recherche : S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 3, Le modèle théâtral
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Sceaux, Musée d’Ile de France
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/07/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.