Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Bienfaisant ou Quiribirini (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier
Le Bienfaisant ou Quiribirini (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785 (pièce ou n° 17 / 126)

Datation : 1785

Source textuelle : [Chev. de Mailly,] Les Illustres fées contes galants déd aux dames, La Haye 1698 Le Bienfaisant ou Quiribirini

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Dessin (lavis)

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Fonds Rothschild, Picot 225
Notice n° A7830   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Bienfaisant ou Quiribirini (Cabinet des fées, 1785) - Marillier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus du dessin à gauche « quiribirini » [sic, pour Quiribini], à droite « 5eme vol. »
Légende dans le cartouche : « ce prince généreux lui donna sa protection et défendit de le tuer. »
2. 2e illustration du volume 5.
3. Toute cette histoire est une réécriture de la 1ère nouvelle des Trois Princes de Serendip, de Cristoforo Armeno (l’histoire du roi Oziam, contée dans le 1er château de l’empereur Behram).

Analyse de l’image :
     Un méchant poursuit un serpent qui trouve refuge auprès du jeune roi. Celui-ci le protège et chasse le méchant.
    Le serpent est en fait le sage versé en sciences occultes qui a permis à la mère du jeune roi de tomber enceinte et d’accoucher de lui, ce qui lui a avalu le surnom de Bienfaisant. Quiribirini est la formule magique qui lui permet de passre dans le corps d’un animal mort de son choix. Le méchant est le père magicien du prétendant d’une reine lointaine qui ne veut pas de lui et que Bienfaisant protège.
    Le jeune roi, aidé de Bienfaisant qui tue ce rival tyrannique, épouse la reine. Le père magicien se venge en envoyant son neveu tromper le roi et utiliser contre lui le secret de la formule Quitibirini. Le roi sous la forme d’un perroquet revient cependant au palais, avec l’aide de la reine il tue le neveu perfide et reprend son corps de roi.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Dijon, Amélia Belin, université de Bourgogne
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/07/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 08/01/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.