Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Naufrage d’un vaisseau romain devant Utopie (More, Utopie, 1715)
Naufrage d’un vaisseau romain devant Utopie (More, Utopie, 1715)
Cette notice fait partie d’une série : L’Utopie de Thomas Morus, trad. Gueudeville, Leyde, 1715 (pièce ou n° 5 / 17)

Datation : 1715

Source textuelle : More, L’Utopie (1516) éd. Leyde, 1715, p. 92

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Zürich, ETH-Bibliothek (Bibliothèque centrale de l’École polytechnique), Rar 6239
Notice n° B2043   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Premier livre.

Analyse de l’image :
     « Il y a plus de douze cents ans qu’un Vaisseau, emporté par la tempête, fit naufrage devant l’ile d’Utopie. Quelques Romains, quelques Egiptiens furent jettez sur le rivage ; & ces Réchapez trouvant fort à leur gré le Païs & le Gouvernement, ils s’y établirent, & ne le quiterent qu’avec la Vie.
    Or considerez, je vous prie, combien les Utopiens, par leur habileté naturelle, rofiterent de cette heureuse occasion.
    Il n’y avoit dans l’empire Romain aucun Art de quelque utilité que la Nation n’aprît de ces Hôtes que les Vents & la Mer lui avoient envoïé ; & aïant reçu une fois la methode de chervher les inventions utiles, ils trouveret toutes les autres de leur propre fond : tant il leur fut avantageux qu’un petit nombre d’hommes avoit été transporté de ce Monde-ci dans le leur. Si, avant ce Naufrage-là, le même Sort avoit déja poussé quelques-uns des Nôtres en Utopie, c’est ce dont on a perdu tout à fait le souvenir. Il pourra bien arriver aussi que la Posterité perdra entierement la memoire de mon Voïage dans ce nouveau Monde. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Zürich, ETH-Bibliothek (Bibliothèque centrale de l’École polytechnique)
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.e-rara.ch (Imprimés numérisés des bibliothèques suisses)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 09/08/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 23/01/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.