Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Epitaphe de Sertullius & de Rancilia (Songe de Poliphile, 1546 F100) - J. Goujon
Epitaphe de Sertullius & de Rancilia (Songe de Poliphile, 1546 F100) - J. Goujon Auteur : Goujon, Jean (1510-1566)

Cette notice fait partie d’une série : F. Colonna, Le Songe de Poliphile, Paris, J. Keruer, 1546 (pièce ou n° 72 / 107)

Datation : 1546

Source textuelle : Le Songe de Poliphile (Polyphili Hypnerotomachia), Livre I, chap. 11 à 19 Livre I, ch. 19. Comme Polia persuade a Poliphile d’aller au temple destruict…

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Objets indexés dans l’image :
Rideau / Tabernacle

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RES G-Y2-41
Notice n° B4292   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Épitaphe de Q. Sertullius et de C. Rancilia (Hypnerotomachia 1499 p)

Analyse de l’image :
     « Regarde passant le simulachre de moi Quintus Sertullius, & de ma chere espouse Caia Rancilia, que je pris estant pucelle : & apres lis ce que fait la liberté de Fortune. En la fleur de notre aage, lors que l’amour a plus de force, nous nous entr’aimames grandement. a la fin du consentement de mon pere, & de sa mere, tous deux fumes ssemblez par mariage. Mais (o la malheureuse avanture) la premiere nuyct que nous etions pour esteindre selon la loy les brandons d’importune volupté, & rendre noz vœux a la grand deesse Venus : helas, en cest instant, la maison nuptiale runa sur noz testes, & nous tua comme estions ambrassez. Ne pense pas pourtant que les sœurs fatales ayent en ce faict aucune chose de nouveau, car l’heure de nostre destinee n’estoit plus longue. Treschers parents ne plorez point nostre piteux trespas, afin que par vostre deuil ne le rendez plus miserable : mais vivez voz ans plus longs que les nostres. Et toy lecteur use les tiens en joye. »


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/01/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.