Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Vindicius épie les conjurés chez un parent de Brutus (Clélie 6, 1656) - Chauveau
Vindicius épie les conjurés chez un parent de Brutus (Clélie 6, 1656) - Chauveau Auteur : Chauveau, François (1613-1676)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Clélie, Histoire romaine, par M de Scudéry, Paris, Courbé, 1656-60, 10 vol in-8° (pièce ou n° 13 / 21)

Datation : 1657

Source textuelle : Scudéry, Clélie, Histoire romaine (1654-1660)

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objet indexé dans l’image : Escalier

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RES-Y2-1517
Notice n° B5212   (n°13 sur 20)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « F. C. in. et fe. »
2. 3e partie, livre 2.

Analyse de l’image :
     Les conjurés envoyés par Tarquin pour renverser Brutus ont rallié à leur cause les enfants même du consul. Ils se cont réunis chez un beau frère de Brutus.
    Vindicius est esclave, mais il a de l’esprit. Il entend les invités se disputer : « voyant qu’ils estoient prests d’en venir aux mains, [il] fut escouter à la porte de la sale ce que disoient des Gets qui paroissoient estre si animez l vn contre l’autre. […] Il fut donc à cette porte qui estant desionte par le milieu, luy donna moyen de voir ceux qui parloizent, & de les entendre mieux. Il ouït donc qu’il s’agissoit de seruir Tarquin, de renuerser le nouueau gouuenement, & d’obliger tous les Vonurez d’escrire au Tiran pour l’assurer de leur fidelité… » (p. 629)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : https://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/11/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/03/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.