Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Marziella nourrit les oies (Pentamerone, Londres, 1848) - Cruikshank
Marziella nourrit les oies (Pentamerone, Londres, 1848) - Cruikshank Auteur : Cruikshank, George (1792-1878)

Cette notice fait partie d’une série : The Pentamerone, or the Story of Stories, Londres, D. Bogue, 1848 (pièce ou n° 7 / 8)

Datation : 1848

Source textuelle : Basile, Lo Cunto de li cunti overo Lo trattenemiento de peccerille (1634-1636) Le doie pizzelle (IV, 7)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure

Lieu de conservation : Madison Wisconsin, Memorial Library, Thordarson T 2876 (Special collections)
Notice n° B6259   (n°3 sur 6)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Analyse de l’image :
    The Two Cakes - Le doie pizzelle - Les Deux Petites Pizzas ou Les Deux Galettes
    Marziella, qui donne sa petite pizza à une vieille, se voit gratifiée du don de produire des perles et de fleurs de sa chevelure, alors qu’un mauvais sort est attaché à celle qui ne donne pas sa part (elle crache des crapauds). Le frère de Marziella parle d’elle au prince de Chianzo, mais la tante de Marziella lui substitue sa propre fille, un laideron, pour ce mariage princier, et fait jeter Marziella à la mer ; elle vit sous la mer, mais émerge chaque matin pour nourrir les oies sur le rivage, des oies dont son frère, en pleine disgrâce, est maintenant le gardien ; le prince, caché, l’aperçoit et l’épouse finalement.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Madison Wisconsin, Memorial Library
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/02/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/02/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.