Littérature et Psychanalyse - Le Master LIPS

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
S’inscrire en master LIPS via e-candidat : c'est maintenant !

Pour citer ce texte : Francesca Manzari et Stéphane Lojkine, cours d'initiation à la French Theory, Aix-Marseille Université, Faculté ALLSH, HBM6U03D, HBMU12, programme 2020.
Le cours se tient le mercredi de 8h à 12h
Programmes des années précédentes

Rendre la vie possible

Lire Derrida et Lacan avec la littérature, lire la littérature avec Lacan et Derrida



La mort de Sénèque - David

La mort de Sénèque - David

Ce cours d’initiation à la French Theory est ouvert aux étudiants de L3 de la licence de Lettres et aux étudiants du master Lettres, spécialité « Littérature et Psychanalyse ».

Présentation du cours

Apprendre à mourir / apprendre à vivre

Au chapitre 19 du premier livre des Essais de Montaigne on peut lire d’après Cicéron « Que Philosopher c’est apprendre à mourir1 ». Montaigne ne convoque cependant la formule des Tusculanes que pour aussitôt en examiner le revers, car, dit-il, la philosophie « ne doit viser qu’à notre contentement, et tout son travail tendre en somme à nous faire bien vivre ». Cette injonction humaniste qui renverse l’héritage stoïcien, Derrida la fait sienne dans l’exorde de Spectres de Marx, où il médite sur cette phrase : « Je voudrais apprendre à vivre enfin2 ».

Frontières du vivant

Feuilles de murier à papier (Amœnitatum exoticarum, 1712)

Feuilles de murier à papier (Amœnitatum exoticarum, 1712)

Dans ce renversement de la mort à la vie, de l’apprendre à mourir à l’apprendre à vivre, se joue à la fois l’histoire de notre culture et le défi de sa confrontation aux terrorismes du monde contemporain. Ce défi est à la fois éthique, politique et idéologique, engageant des questions aussi brûlantes que celles de la peine de mort, du droit à l’avortement, de l’euthanasie, et derrière elles la physiologie des frontières du vivant et de la mort3, et le passage de celle-ci vers celui-là : non pas seulement, donc, apprendre à bien vivre pour bien mourir mais, depuis la mort, rendre la vie possible, c’est-à-dire revenir à la vie, y compris et même surtout comme revenant, spectre, et comme hantise. Ou saisir, dans la vie ce qui, poussant vers la mort, développe le vivant : c’est l’hypothèse révolutionnaire de Freud dans Au-delà du principe de plaisir.

La littérature, pour rendre la vie possible

Hamlet, Horatio et Marcellus face au fantôme - Henry Fuseli

Hamlet, Horatio et Marcellus face au fantôme - Henry Fuseli

Car déconstruire les frontières de la mort et de la vie, c’est s’attaquer à l’ultime limite4, où se rencontrent l’expérience littéraire et l’aventure analytique : expérience de la Chose, en deçà du sujet, dans laquelle la loi morale se renverse en jouissance, et l’horreur de l’abject est retournée en sublimation. L’invention de la fiction rend alors la vie virtuellement possible et initie le partage sensible (ou l’illusion démocratique) d’une réalité morte et d’une vie rêvée : à moins qu’une autre politique ne puisse être mise en œuvre, dont Derrida dessine les contours à partir de la lecture critique du Partisan de Carl Schmitt5.

Bibliographie théorique

Lacan, L’Éthique de la psychanalyse. Le Séminaire, livre VII (1959-1960), éd. J. A. Miller, Seuil, 1986, Points-Essais, 2019

Derrida, La vie la mort. Séminaire (1975-1976), Seuil, Bibliothèque Derrida, 2019

Derrida, Séminaire La Peine de mort. Volume I (1999-2000), Galilée, 2012

Bibliographie littéraire

Annie Ernaux, L’Événement, Gallimard, Folio, 2001

Sophocle, Antigone, in Théâtre complet, trad. Robert Pignarre, GF, 1993

Sade, La Nouvelle Justine, Roland et les faux monnayeurs, in Œuvres, éd. M. Delon, t. 2, Gallimard, Pléiade, 1995, chap. 18, p. 1007-1040


1Cicéron, Tusculanes, 1, 30, 74 et Montaigne, Essais, I, 19, éd. Céard, La Pochothèque, 2001, p. 124.

2Derrida, Spectres de Marx, Galilée, 1993, « Exorde », p. 13.

3Derrida procède, dans La vie la mort, à une lecture critique de La Logique du vivant. Une histoire de l’hérédité, Gallimard, Tel, 1976.

4Derrida, Apories. Mourir – s’attendre aux « limites de la vérité, Galilée, 1996.

5Carl Schmitt, La Notion de politique. Théorie du partisan, trad. Marie-Louise Steinhauser, 1963, Flammarion, Champs, 1992 et Derrida, Séminaire La Peine de mort, p. 126sq.