Aller au contenu principal
Ah ! jeune homme… (La Nouvelle Héloïse, Rey 1761 fig3) - Gravelot

Notice #001555

Image HD

Série de l'image :
Rousseau, Lettres de deux amans habitans d’une petite ville, Amsterdam Rey 1761
Auteur(s) :
Lempereur, Louis-Simon (1725-1796)
Gravelot, Hubert-François Bourgignon dit (1699-1773)
Date :
Entre 1760 et 1761
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, eau-forte
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque de l’Arsenal
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RESERVE-8-BL-34363 (2)
Sujet de recherche :
B. Tane, Roman&Illustration, chap. Rousseau
Traitement de l'image :
Image web
N° de commande :
9610757
Date de commande :
01/07/1996
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Saint-Preux, qui a dû quitter Julie en la compagnie de Milord Edouard, croit qu’il s’est entendu avec elle pour l’éloigner et le provoque en duel. Il pénètre brusquement dans sa chambre d’hôtel, mitoyenne de la sienne, au moment où Edouard lit une lettre de Julie qui le remercie de veiller sur Saint-Preux. Rendu à la raison, Saint-Preux se jettera aux pieds de son ami (2eme partie, L.10, pp.218-220). Le « sujet » de Rousseau précise: « Le lieu est une chambre de cabaret, dont la porte ouverte, donne dans une autre chambre. Sur une table, auprès du feu, devant laquelle est assis Milord Edouard en robe de chambre, sont deux bougies, quelques lettres ouvertes, et un pacquet encore fermé. Edouard tient de la main droite une lettre qu’il baisse de surprise, en voyant entrer le jeune homme. Celui-ci encore habillé, a le chapeau enfoncé sur les yeux, tient son épée d’une main, et de l’autre, montre à l’Anglois d’un air emporté et menaçant la sienne, qui est sur un fauteuil à côté de lui. L’Anglois fait de la main
Annotations :
1. H. Gravelot invenit. [bas g.] L Lempereur Sculp.[sit] [bas d.] Ah! jeune homme, à ton bienfaiteur! [centré] 2. Cette reproduction a été établie sur l’édition de Paris, Veuve Duchesne 1764 qui reprend, avec un frontispice de Cochin et une nouvelle 12e estampe, les estampes de 1761 (voir série 1764).