Aller au contenu principal
Histoire de Séraphine : Siméon et le père Yves (Nlle Justine, 1799, ch18, fig34)

Notice #001672

Image HD

Série de l'image :
La Nlle Justine ou les malheurs de la vertu, [Colnet du Ravel] 1797 [1799]
Auteur(s) :
Bornet, Claude, peintre et graveur du XVIIIe siècle
Date :
Entre 1797 et 1799
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Enfer 2507 (4)
Traitement de l'image :
Image web
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Séraphine est la fausse mendiante qui a attiré Justine jusqu’à la trappe d’où elle est tombée dans la caverne des brigands. Pauline est sa mère, Siméon l’amant de sa mère, le père Yves, le supérieur du couvent où Siméon est moine, Luce, la maîtresse du père Yves. Les deux moines ont chacun une servante, Martine et Léonarde. Les six ont coutume de se réunir pour diverses scènes de libertinage. Un jour le frère de Séraphine invite sa sœur à épier l’une de ces scènes. On lie les mains de la jeune Martine. Le père Yves, assis sur le canapé, la penche sur ses genoux. Siméon la fouette. Léonarde s’occupe de son « engin », tandis que Luce se place derrière lui. Pauline, la mère, au fond, se fait « patiner » par le père Yves.
Annotations :
1. Au-dessus de la gravure à gauche « T. IV. », à droite « P. 134. »