Aller au contenu principal

Histoire moderne. 15e siĂšcle. Filippo Lippi et Lucrezia Buti

Le peintre Filippo Lippi avait reçu en 1456 une commande du monastĂšre Sainte-Marguerite de Prato pour complĂ©ter la dĂ©coration du grand autel de l'Ă©glise. Pour peindre la Vierge il prit comme modĂšle l'une des religieuses, Lucrezia Buti, dont il tomba amoureux. Lippi enleva Lucrezia et l'amena Ă  Florence, oĂč ils eurent deux enfants.

Vasari dĂ©crit ainsi le coup de foudre : « Son regard se posa sur Lucrezia [
], laquelle avait une grĂące et un air superbes ; il insista tant auprĂšs des religieuses qu'il obtint de faire son portrait pour le placer dans une figure de Notre Dame pour leur monastĂšre. »

L'enlĂšvement fit scandale, d'autant que Filippo Lippi lui-mĂȘme avait prononcĂ© ses vƓux aux Carmes de Florence. Cosme de MĂ©dicis, qui protĂ©geait le peintre, obtint du pape Pie II que les deux amants soient dĂ©liĂ©s de leurs vƓux. Mais se mariĂšrent-ils pour autant ? Ou Lippi aurait-il prĂ©fĂ©rĂ© quitter Lucrezia pour une liaison avec une dame mariĂ©e de Spolette
 ?

6 notices correspondent Ă  votre recherche. Affichage des notices 1 Ă  6.
Le texte saisi sera recherché dans le titre, les annotations ou l'analyse de l'image.