Aller au contenu principal

Rubens, Histoire de Constantin le Grand

L’annĂ©e 1622 vit l’arrivĂ©e Ă  Paris de Pierre-Paul Rubens. AppelĂ© par la reine mĂšre Marie de MĂ©dicis pour rĂ©aliser le cĂ©lĂšbre dĂ©cor de la galerie du Luxembourg, le maĂźtre d’Anvers Ă©tait alors Ă  la tĂȘte d’un atelier prospĂšre et jouissait d’une importante notoriĂ©tĂ© au sein des cours princiĂšres europĂ©ennes. C’est au cours de cette pĂ©riode que la tenture de la Vie de Constantin lui fut commandĂ©e. Elle fut tissĂ©e dans l’atelier parisien de Marc de Comans et François de La Planche situĂ© faubourg Saint-Marcel. L’iconographie de cette suite – Constantin, premier empereur chrĂ©tien et par consĂ©quent exemplum virtutis – a longtemps laissĂ© penser que son commanditaire n’était autre que Louis XIII lui-mĂȘme. C’est Ă©galement ce que Rubens semblait suggĂ©rer dans sa correspondance avec Fabri de Peiresc. Koenraad Brosens prĂ©tend pourtant que la Vie de Constantin aurait en fait Ă©tĂ© illustrĂ©e par Rubens directement Ă  la demande des lissiers Marc de Comans et François de La Planche, soucieux de consolider la rĂ©putation de leur atelier et de renouveler leur production (2008). Leur objectif aurait Ă©tĂ© nĂ©anmoins d’attirer l’attention du souverain sur cette tenture et l’on sait que Louis XIII en possĂ©da un tissage dont il offrit sept piĂšces en 1625 au lĂ©gat Francesco Barberini. Plusieurs esquisses peintes par Rubens pour prĂ©parer cette commande sont aujourd’hui connues et reconnues par la plupart des spĂ©cialistes comme Ă©tant rĂ©alisĂ©es par Rubens lui-mĂȘme.
25 notices correspondent Ă  votre recherche. Affichage des notices 1 Ă  18.
Le texte saisi sera recherché dans le titre, les annotations ou l'analyse de l'image.