Aller au contenu principal

Vergilius Vaticanus (fragments des GĂ©orgiques et de l’ÉnĂ©ide), IVe siĂšcle

Ce manuscrit du IVe siĂšcle, conservĂ© Ă  la bibliothĂšque apostolique vaticane, contient un fragment des GĂ©orgiques (les deux derniers livres) et deux fragments de l’ÉnĂ©ide (fragments des neuf premiers chants). 50 miniaturess ont Ă©tĂ© conservĂ©es, certaines trĂšs lisibles, d’autres fragmentaires ou trĂšs abĂźmĂ©es.
Le manuscrit a Ă©tĂ© commandĂ© probablement par un aristocrate romain paĂŻen, peut-ĂȘtre dans le prolongement de la renaissance du paganisme sous Julien l’Apostat (hypothĂšse haute, aprĂšs 360-363), ou juste avant le sac de Rome en 410 (hypothĂšse basse, avant 410, Ă©tayĂ©e par le rapprochement avec les mosaĂŻques de Sainte-Marie-Majeure, 430).
Au moyen Ăąge, le manuscrit est conservĂ© Ă  l’abbaye Saint-Martin de Tours, peut-ĂȘtre Ă  l’instigation de Charlemagne qui l’aurait emportĂ© Ă  Aix-la-Chapelle. Il aurait Ă©tĂ© endommagĂ© lors du sac du monastĂšre par les Normands en 853. Le manuscrit revient en Italie avant 1514 et entre Ă  la bibliothĂšque du Vatican en 1582.
32 notices correspondent Ă  votre recherche. Affichage des notices 1 Ă  18.
Le texte saisi sera recherché dans le titre, les annotations ou l'analyse de l'image.