Aller au contenu principal
  • Casanova

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2020

    On voudrait lire l'Histoire de ma vie comme une autobiographie. C'est pourtant aux antipodes des Confessions de Jean-Jacques Rousseau que Casanova a pensé et développé son projet autobiographique. Nulle rétrospection dans ce qu'il écrit, ou erratiquement, à la marge d'autre chose ; nul appel à un jugement public : Casanova se fait plaisir, il revit sa vie et il y improvise, invente au besoin, non pour se mettre en avant, c'est même tout le contraire. Le séducteur s'efface devant ses rencontres, entre dans le jeu du signifiant d'autrui, n'hésite pas à se...

  • Littérature et Psychanalyse

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2019

    Aller sur le site du Master LIPS.

    Pourquoi étudier la littérature avec la psychanalyse aujourd’hui ? Pourquoi, comment le faire aujourd’hui, alors que le développement des sciences cognitives et la déshérence de la culture dans l’espace public frappent de soupçon l’une et l’autre, la littérature comme inutile, la psychanalyse comme obsolète ? C’est que cette offensive de la technique et de ses modes de production, sans précédent dans notre civilisation, n’attaque pas telle ou telle discipline...

  • Crébillon

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2010

    Crébillon était tombé dans l’oubli au dix-neuvième siècle. On le caractérisait comme un auteur « du second rayon ». Il a connu dans les trente dernières années un regain d’intérêt spectaculaire. Alors que les études dix-huitiémistes s’éloignaient de la critique marxiste et ne tiraient plus un prestige naturel du combat pour les Lumières et du moment révolutionnaire, il s’agissait de réévaluer un autre dix-huitième siècle, « esthétique », léger, désenchanté et désengagé, un siècle de libertinage moraliste où l’exercice et les variations du plaisir s’inscriraient comme écarts convenus dans...

  • Voltaire

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2008

    L'esprit de Voltaire définit pour ainsi dire l'esprit des Lumières. Mais comment le définir ? L'esprit ne se réduit jamais à une forme, ni à une formule. Voltaire, d'abord, fait mouche : il fait briller une façade, une parade de mots. Puis, de la façade, il va vers le fond des choses, il découvre un envers. Ce sont les « horreurs absurdes ». Enfin, de l'une à l'autre, il déroule avec complaisance les fadaises d'un vain discours, parodie et boursouflure d'une métaphysique usée, explications à dormir debout, gouffre sans fond d'arguties ineptes....

  • Critique et théorie

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2008

    Dans le monde académique, la critique a bonne presse : il faut donner des références critiques, avoir lu toute la critique, toujours s'appuyer sur la critique… La théorie en revanche éveille le soupçon : qu'est-ce que c'est que cette, que ces théories ? Il serait plus prudent, plus agréable, plus modeste de ne pas s'embarrasser de théorie… Lorsqu'elle n'est pas identifiée à une insupportable cuistrerie (du flan), la théorie s'entend comme une idéologie au pire sens du terme, un dogmatisme : Le structuralisme, le marxisme, la psychanalyse sont de...

  • Diderot

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2006

    Philosophe ? Poète ? Critique d'art ? Diderot échappe à toutes les étiquettes. L'encyclopédiste s'est intéressé à tout, en homme des Lumières. Il a développé une pensée originale, où l'image joue un rôle essentiel. Utpictura18 ne permet pas seulement de voir les œuvres d'art que Diderot a citées, commentées, visitées, chaque fois qu'elles ont été retrouvées. Il s'agit plus essentiellement d'explorer le rapport de la pensée à l'image, rapport universel, mais qui a occupé singulièrement Diderot tout au long de son parcours d'écrivain.

  • Fiction, illustration, peinture

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2006

    Trop souvent, la fiction est ramenée à un texte, une histoire, une narration. La fiction déroulerait le fil de ce texte, serait structurée par la rhétorique de son exposition, par la logique de sa reproduction. Le rapport de la fiction à l'image, qui s'impose immédiatement à l'imagination (je vois cette scène, ce personnage se tient devant moi, je rêve cet amour, cette catastrophe me hante) nous indique pourtant intuitivement que dans la fiction bien autre chose est en jeu qu'un simple texte. Tout récit s'ordonne comme dispositif, toute fiction se réfère à un monde : penser...

  • Arioste

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2003

    Le Roland furieux de l'Arioste a eu une fortune iconographique extraordinaire, depuis les premières gravures sur bois en 1549 jusqu'aux éditions richement illustrées de la fin du XIXe siècle, comme celle de Gustave Doré, sans parler des peintures, sculptures, dessins, tapisseries, fresques et objets d'art décoratif. Un texte lu si longtemps et dans un espace culturel aussi large fournit un corpus d'images sans équivalent, qui permet d'observer les transformations sémiologiques que subissent, de la Renaissance à l'aube de l'ère contemporaine, les dispositifs de...

  • Rousseau

    Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2001

    Julie est allongée sur son lit d’agonie, mourante ou morte on ne sait, le texte volontairement flotte à ce sujet. Elle est là, exposée en spectacle au petit monde de Clarens, exposée indirectement, par le biais de la lettre, au regard de celui pour qui écrit M. de Wolmar, regard de Saint-Preux, regard du lecteur. Julie à la scène de sa mort est l’objet de la représentation.