Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Clarisse brandit la permission épiscopale (Clarissa, 1795 fig14) - Chodowiecki
Clarisse brandit la permission épiscopale (Clarissa, 1795 fig14) - Chodowiecki Auteur : Chodowiecki, Daniel-Nicolas (1726-1801)

Cette notice fait partie d’une série : Richardson (trad. L. Th. Kosegarten), Clarissa, 1795 (pièce ou n° 14 / 24)

Datation : 1795

Source textuelle : Richardson, Clarissa L256-290 (Clarisse prisonnière chez la veuve Sinclair)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, eau-forte

Lieu de conservation : Strasbourg, Bibliothèque nationale universitaire, CD.168.154

Bibliographie : Jens-Heiner Bauer, D. N. Chodowiecki, das druckgraphische Werk, Hanovre, 1982, n°1865
Notice n° A1031   (n°13 sur 13)  Notice précédente  Toutes les notices 
Analyse de l’image :
    Après le viol, Clarisse reste longtemps sans pouvoir parler, à la suite du somnifère qui lui a été administré et du choc qu’elle a subi. Alors que Lovelace lui rend une visite dans sa chambre, elle brandit sans mot dire la permission épiscopale que Lovelace lui avait remis auparavant pour la convaincre que leur mariage était proche. Lovelace est à gauche, Dorcas à droite; elle pleure alors que le texte ne mentionne que sa présence (CH1985, L. 260 p. 887; CH1999II, L. 249 p. 345).


Sujet de recherche : B. Tane, Roman&Illustration, chap. Richardson
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Strasbourg, Bibliothèque nationale universitaire
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Aix-en-Provence, Cielam
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Benoît Tane     Date de création : 11/10/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.