Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Josué arrêtant le soleil / Persée (L. Dolce Trasformationi Venise 1553)
Josué arrêtant le soleil / Persée (L. Dolce Trasformationi Venise 1553) Auteur : Rusconi, Giovanni Antonio (v. 1520-1587)

Cette notice fait partie d’une série : Le Trasformationi di M. Lodovico Dolce, Venise Giolito de Ferrari 1553 (pièce ou n° 34 / 85)

Datation : 1553

Sources textuelles : Ovide, Métamorphoses, 04 (Thisbé/MarsVénus/Salmacis/Athamas/Persée) vv. 767-795
Josué X, 12-14

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Josué
Dispositif : Bataille, massacre

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Montpellier, Médiathèque centrale d’agglomération Émile Zola, Cote C81
Notice n° A1949   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Page 104. 3. Poussin opèrera le même syncrétisme que celui qui a conduit à truffer ce recueil de Métamorphoses de gravures bibliques : Poussin emprunte au « Persée et Phinée » de Polydore de Caravage (voir le dessin du Louvre) pour peindre « La Victoire de Josué sur les Amorites ». On peut pousser plus loin l’hypothèse : le tableau du Poussin n’est pas sans rapports avec cette gravure, et c’est peut-être son insertion incongrue dans les Trasformationi de Dolce, si elle était connue de Poussin, qui lui a donné l’idée de l’emprunt à Polydore de Caravage pour son Persée-Josué. Enfin, le « Josué arrêtant le soleil » des Loges de Raphaël, au Vatican, est très proche de composition de cette gravure.

Analyse de l’image :
     Il semble bien que cette gravure soit une gravure biblique empruntée pour ce recueil de Métamorphoses. On peut penser que le personnage en bas à droite est Josué, demandant à Dieu d’arrêter le soleil pour permettre aux Israélites de parachever leur victoire contre les Amorites (Josué X 10-15). La page dans laquelle cette gravure est insérée raconte pourtant les exploits accomplis par Persée au moyen du bouclier à tête de Méduse. La gravure a-t-elle été choisie dans l’idée que ce soleil brillant dans la nuit était semblable à Persée dardant son bouclier depuis Pégase ? Les cinq pendus sur la colline en haut à droite sont les cinq rois de Jérusalem, de Yarumt, de Lakish et d’Eglôn, qui s’étaient coalisés conre Josué. Dans le texte, Josué les fait pendre devant la caverne de Maqqéda (Josué X 16-27). Est-ce la grotte de Maqqéda qui est représentée au fond à gauche ? On peut penser que le graveur a représenté Josué face au soleil et les cinq rois pendus face à la grotte de Maqqéda. Ces deux face à face

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Montpellier, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 11/11/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.