Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Bienvenue au porcépictura sur le nouveau logo d’Utpictura18 ! L’animal prépare la migration du site vers Drupal 8 en 2021…
Adresse complète
à Montpellier
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Roger arrivé en Bretagne fait descendre Angélique de l’hippogriffe - Lanfranco
Roger arrivé en Bretagne fait descendre Angélique de l’hippogriffe - Lanfranco Auteur : Lanfranco, Giovanni (1582-1647)

Datation : 1616   (date conjecturale)

Source textuelle : Roland furieux, chant 10 (Biren trahit Olympe, Roger et l’orque) st. 114

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 92 * Largeur 130 cm

Lieu de conservation : Urbino, Galleria nazionale delle Marche

Bibliographie : Erich Schleier, G. Lanfranco, Electa 2002, n° 21, p. 141
Notice n° A2371   (n°5 sur 23)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Analyse de l’image :
     Après avoir momentanément neutralisé l’orque, Roger avait libéré Angélique du rocher où elle était attachée, pour l’installer sur l’hippogriffe et quitter l’île des Ébudiens. Il arrive ici en Bretagne et, après s’être débarrassé de ses armes, qu’on distingue en bas à gauche, au moment d’aider la jeune femme à descendre, oubliant Bradamante il se prend de désir pour elle. Angélique encore confiante s’abandonne aux bras de Roger, dont le visage énamouré trahit pourtant déjà les désirs impudiques. La composition se divise entre, à gauche, l’espace de la scène proprement dite, délimité par un fond rapproché de verdure sombre, et, à droite, l’espace vague, avec sa longue perspective et la mer au lointain. En bas à gauche, le bouclier déposé de Roger métaphorise l’œil du spectateur, barré par le corps retourné de Roger pour accéder à Angélique, l’objet du désir. L’hippogriffe circonscrit de son corps l’espace restreint.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Urbino, Galleria nazionale delle Marche
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/02/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.