Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Brutus devant Tarquin - Pieter Quast
Brutus devant Tarquin - Pieter Quast Auteur : Quast, Pieter Jansz (1606-1647)
Œuvre signée.

Datation : 1643   (Œuvre datée)

Source textuelle : Tite-Live, Histoire romaine, livre I Chapitre LVI (Budé p. 91)

Sujet de l’image : Sujet historique. Lucrèce

Nature de l’image : Peinture sur bois
Dimensions :  Hauteur 69 * Largeur 99,2 cm

Lieu de conservation : La Haye, Mauritshuis, n° inv. 447

Bibliographie : DF Mosby &al, Gods Saints & Heroes, Dutch painting in the age of Rembrandt, 1980, fig. 5, p. 256
Notice n° A2414   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et daté : « P.Q 1643 »
2. Vente Paris, 22 janvier 1879, lot n°39.
En dépôt au Theatermuseum, inv. n°195, Amsterdam, de 1959 à 2014, ce dépôt était garanti par l’Institut pour le Patrimoine Culturel jusqu’en 2013.

Analyse de l’image :
    Depuis la tribune royale à la balustrade de laquelle il est appuyé, Tarquin le Superbe assiste à la danse des fous qu’orchestre Brutus, fièrement campé en dessous, vêtu en blanc et portant un bonnet de fou à deux pointes terminées par des grelots. Le tableau est à la fois une Vanité (la Cour, le Monde n’est qu’une danse de fous) et une prédiction, en forme d’avertissement aux souverains : la posture de Brutus préfigure son futur triomphe politique.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : La Haye, Mauritshuis
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 08/04/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 03/07/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.