Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Hérétiques de Montségur (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard
Les Hérétiques de Montségur (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard Auteur : Bayard, Émile Antoine (1837-1891)
Œuvre signée.
Graveur : Burgun, Georges Marcel, peintre (et graveur ?) français du 19-20e siècle

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 65 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 13e siècle. France
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 13,9 * Largeur 10,4 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A3961   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Massacre de 180 Albigeois en 1210 (Luyken, Théâtre des Martyrs)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « G. BURGUN », à droite « Emile Bayard ».
2. Chapitre XXIV, « Saint Louis. (1226-1270.) », p. 277

Analyse de l’image :
         « En 1236 et 1239, beaucoup de malheureux furent envoyés au bûcher dans le nord de la France pour hérésie manichéenne. La grande hérésie des albigeois, étouffée parmi des flots de sang dans le pays où elle avait régné, reparaissait çà et là dans d’autres contrées; mais elle n’y prit point racine et finit par disparaître entièrement. » (P. 272.)     « Durant la campagne de 1242, tandis que les rois espagnols restaient neutres, le comte Raimond de Toulouse avait pris les armes, comme il s’y était engagé. Tout le Languedoc et les seigneuries des Pyrénées s’étaient insurgés, et un reste d’hérétiques, qui avaient trouvé refuge dans un château presque inaccessible des Pyrénées appelé Montségur, avaient surpris et massacré les inquisiteurs de Toulouse, qui s’étaient rendus si fameux en envoyant tant de victimes au bûcher. Les derniers hérétiques, exaspérés par le malheur et par la vengeance, dérogeaient ainsi aux maximes des parfaits albigeois.     […] Le château de Montségur, dernier asile des hérétiques, fut enfin pris, et tous ceux qui refusèrent de se convertir furent brûlés, avec leur évêque et la fille du seigneur du château (mars 1244). » (P. 279.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 14/12/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.