Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Bellérophon tuant la Chimère (épinétron attique)
Bellérophon tuant la Chimère (épinétron attique)
Datation : entre -425 et -420

Source textuelle : Homère, Iliade, chant 06 (Bellérophon, Adieux d’Andromaque et d’Hector) vv. 155-205

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Bellérophon

Objets indexés dans l’image :
Dragon / Hippogriphe, Pégase, cheval ailé

Nature de l’image : Céramique antique

Lieu de conservation : Athènes, Musée archéologique national, n° 2179
Notice n° A4047   (n°5 sur 24)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Scène peinte sur l’extrémité d’un épinétron attique

Analyse de l’image :
    Ayant tué Belléros, Hipponoos prend le nom de Bellérophon (le meurtrier de Belléros) et se réfugie à Tirynthe, à la cour du roi Proétos. Son épouse la reine Sthénébée (dans la tragédie du même nom d’Euripide, perdue ; mais Antée chez Homère), s’éprend de lui. Repoussée, elle l’accuse devant le roi d’avoir attenté à son honneur. Proétos médite alors de tuer le jeune homme. Mais celui-ci est portégé par les lois de l’hospitalité. Proétos l’envoie alors à la cour de son beau-frère Iobatès, en Lycie, avec une tablette sur laquelle figure un message secret, ordonnant de tuer le porteur. Iobatès demande donc au jeune homme d’éliminer la Chimère, persuadé qu’il y trouvera la mort. Mais Bellérophon réussit en chemin à dresser Pégase grâce aux conseils d’un devin : il passe une nuit dans le temple d’Athéna ; la déesse lui apparaît en songe tenant une bride en or. À son réveil, Bellérophon trouve la bride en or qui lui permettra de capturer et de dresser Pégase, puis, grâce à lui, de tuer la Chimère.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Athènes, Musée archéologique national
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/12/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.