Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Doctos doctis obloqui nefas esse (Emblèmes d’Alciat, 1551)
Doctos doctis obloqui nefas esse (Emblèmes d’Alciat, 1551)
Cette notice fait partie d’une série : Emblèmes d’Alciat, Lyon, Guillaume Rouillé, 1551 (pièce ou n° 27 / 28)

Datation : 1551

Sujet de l’image : Allégorie

Objet indexé dans l’image : Colonnes

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RES P-Z-851, P. 193
Notice n° A4101   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Temple détruit (Songe de Poliphile, 1546, F°83v°) - Jean Goujon // Savant ne doit contredire autre savant (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Dans la traduction d’Aneau (1549), avec la même image :
Savans, contre savans, ne doibvent parler.
Pourquoy prens tu la Cigale, Hirondelle
A tes petitz pour donner repast d’elle ?
Quand toutes deux vous estes creatures,
En lieu, temps, chant, vol, de mesmes natures.
Laisse la donque Car c’est faict invident
Les eloquens, l’ung sur l’aultre avoir dent.
Dans la traduction de Lefevre (1536), avec une image très différente (la ruine n’occupe que la partie droite et l’hirondelle se détache sur le ciel) :
Scavant ne doit contre scavant parler.
Tu as tort petite Arondelle,
De prandre ceste jolye beste,
Que nous appellons saulterelle,
Faisant comme toy bruit & feste.
Comme toy est en printemps preste.
Comme toy vole sans nuysance.
Musique tient train si honneste :
Que l’ung jamais l’autre ne offence.
2. P. 193.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 05/07/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.