Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Beauté fauchée par la mort (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
La Beauté fauchée par la mort (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 67 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Allégorie

Objet indexé dans l’image : Bandeau sur les yeux

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4163   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. In formosam fato præreptam. [Emblème] LXVI. Cur puerum Mors ausa dolis es carpere Amorem,   Tela tua ut iaceret, dum propria esse putat? 2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : De la belle qui mourut. Mort pourquoy es tu tant hardie, De l’enfant amoureux reprandre? Il fault que pour luy je te die, Que tort faics a son aage tendre: S’il cuydoit son plaisant arc tendre, Et ayt tes traitz noirs transgectés: C’est par toy, qui l’as sceu surprandre: Luy machinant oultrages tels. Encor sur l’histoire. Pourquoy batz tu mort l’enfant amoureux S’il faict mourir en cuydant faire aymer? Rends luy sa flesche, & prens ton dard amer: Lors faira il exploix moins dangereux. Sur ce mesmes. Mort qui te faict Cupido battre? Il faict dessus moy entreprise. Pourquoy as tu sa flesche prise? Je m’en veulx sur les vieux esbatre.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/02/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.