Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Un seul ne peut, deux peuvent beaucoup (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Un seul ne peut, deux peuvent beaucoup (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 111 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Guerre de Troie. Diomède

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4244   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Concorde et union mutuelle (Baudoin, 1638) - Briot

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Unum nihil, duos plurimum posse.[Emblème] CX.
Laërtae genitum, genitum quoque Tydeos una,   
Hac cera expressit Zenalis apta manus.
Viribus hic praestat, hic pollet acumine mentis,   
Nec tamen alterius non eget alter ope.
Cum duo coniuncti veniunt, victoria certa est.   
Solum mens hominem, dextrave destituit.
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Ung n’est rien, deux est beaucop.
Diomedes & Ulixes
L’ung fort, l’autre plain de prudence,
Furent par Zenalis laissés
En ung tableau : pour demonstrance,
Que ung fort homme sans providence,
Et le sage, qui n’est grand maistre,
Ne font cas de grand evidence.
Pour ce fault, ces deux ensemble estre.

Analyse de l’image :
    Diomède et Ulysse.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/02/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.