Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Incendie des nefs troyennes (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant
Incendie des nefs troyennes (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant Auteur : Brant, Sébastien (1458-1521)
Graveur : Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)

Cette notice fait partie d’une série : Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F° (pièce ou n° 58 / 79)

Source textuelle : Virgile, Énéide, Livre 05 (Jeux siciliens en l’honneur d’Anchise) v. 603-612

Sujet de l’image : Énéide

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 13,3 * Largeur 15,2 cm

Lieu de conservation : Heidelberg, Universtätsbibliothek, Cod. Heid. 370,319
Notice n° A7448   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Folio CCXLV recto.

Analyse de l’image :
    « Hac celebrata tenus sancto certamina patri
   Hinc primum fortuna fidem mutata novavit.
   Dum variis tumulo referunt solennia ludis,
   Irim des caelo misit Satunia Iuno… » (V, 603-612)
   
   Durant les jeux funèbres en Sicile, Junon, toujours hostile aux Troyens, dépêche Iris qui aperçoit en retrait sur le rivage des Troyennes pleurant la mort d’Anchise et surtout maudissant leurs errances sans fin. Prenant les traits de la Troyenne Béroé, Iris veut persuader ces femmes découragées de mettre le feu aux navires, ce qui obligerait les Troyens à s’installer définitivement en Sicile. Tandis qu’Iris-Béroé lance une torche enflammée, Pyrgo, devant ses compagnes indécises, prétend reconnaître en elle une déesse, laquelle révèle bientôt son identité en disparaissant dans un immense arc-en-ciel. Les femmes, exaltées par ce prodige, se mettent à incendier les vaisseaux.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Heidelberg, Universtätsbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 14/02/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 02/01/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.