Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Jam proximus ardet Ucalegon (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant
Jam proximus ardet Ucalegon (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant Auteur : Brant, Sébastien (1458-1521)
Graveur : Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)

Cette notice fait partie d’une série : Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F° (pièce ou n° 16 / 79)

Datation : 1502

Source textuelle : Virgile, Énéide, Livre 02 (Récit par Énée de la chute de Troie) V. 313-314

Sujet de l’image : Énéide

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Heidelberg, Universtätsbibliothek, Cod. Heid. 370,319
Notice n° A7475   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Folio CLXX recto.

Analyse de l’image :
    L’image est précédée de 8 vers, et suivie de 2 vers.
   Au-dessus de l’image :
   incidit, aut rapidus mointano flumine torrens
   sternit agros, sternit sata laeta boumque labores
   praecipitisque trahit silvas : stupet inscius alto
   accipiens sonitum saxi de vertice pastor.
   Tum vero manifesta fides, Danaumque patescunt
   insidiae. Jam Deiphobi dedit ampla ruinam
   Vulcano superante domus : jam proximus ardet
   Ucalegon : sygea igni freta lata relucent.
   [… ou lorsque le torrent, grossi des eaux de la montagne, ravage les champs, ravage les grasses récolte et les travaux des bœufs, arrache et entraîne les forêts, le pâtre, de la cime d’un roc, écoute ce fracas, dont il ne sait pas la cause, et demeure interdit. Mais alors la vérité éclate, les embûches des Grecs se découvrent. Déjà l’ample maison de Déiphobe s’est livrée à la ruine, car Vulcain a raison d’elle ; déjà toute proche brûle celle d’Ucalegon ; les flots du Sygée au loin luisent de ce feu.]
   Sous l’image, deux vers :
   Exoritur clamorque virum clangorque tubarum.
   Arma amens capio ; nec sat rationis in armis, (II, 313-314)
   [La clameur des hommes s’élève et l’éclat des trompettes
   Hors de moi je prends les armes ; je ne sais pas à quoi elles me serviront…]
   L’image décrit en fait ce qui suit :
   A droite, Panthus, prêtre d’Apollon échappé des Grecs, court vers la troupe d’Énée, tenant dans son bras gauche les objets sacrés du temple, et de la main droite son petit-fils. Au premier plan à gauche, les phylactyères désignent les compagnons d’Énée, notamment Rhipée et Corèbe (v. 339-341).

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Heidelberg, Universtätsbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 21/02/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 02/01/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.