Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Contre-offensive des Troyens (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S Brant
Contre-offensive des Troyens (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S Brant Auteur : Brant, Sébastien (1458-1521)
Graveur : Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)

Cette notice fait partie d’une série : Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F° (pièce ou n° 17 / 79)

Datation : 1502

Source textuelle : Virgile, Énéide, Chant 02 (Récit par Énée de la chute de Troie) v. 361-365

Sujet de l’image : Énéide

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Heidelberg, Universtätsbibliothek, Cod. Heid. 370,319
Notice n° A7480   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Folio CLXX recto.

Analyse de l’image :
    Quis cladem illius noctis, quis funera fando
   Explicet aut possit lachrymis aequare labores
   Urbs antiqua ruit multos dominata per annos (II, 361-365)
   [Qui du désastre de cette nuit, qui de la mort répandue, pourrait dire
   le tableau ? Qui de ses larmes pourrait égaler le comble de ces peines ?
   Une ville immémoriale est ruinée après avoir gouverné le monde durant tant d’années.]
    L’image décrit ce qui suit ces vers de lamentation. La troupe d’Énée surpend Androgée, qui croyait rencontrer des compagnons, et le massacre lui et les siens (370-398). Des Grecs poltrons rentrent se réfugier dans le cheval de bois (401).

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Heidelberg, Universtätsbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 28/03/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 02/01/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.