Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Finette Cendron (4) - (Contes des fées, Garnier)
Finette Cendron (4) - (Contes des fées, Garnier)
Cette notice fait partie d’une série : Contes des fées par Perrault, Mme d’Aulnoy, Hamilton…, Paris, Garnier frères (pièce ou n° 73 / 160)

Datation : entre 1850 et 1880   (date conjecturale)

Source textuelle : Mme d’Aulnoy, Finette Cendron (CdF, 1697, t3)

Sujet de l’image : Fiction moderne

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 5,9 * Largeur 7,1 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (La Canourgue)
Notice n° A7734   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. P. 237.

Analyse de l’image :
    Le Prince Chéri trouve à la chasse la mule de Finette.
    « Le lendemain le prince Chéri, fils aîné du roi, allant à la chasse, trouve la mule de Finette ; il la fait ramasser, la regarde, en admire la petitesse et la gentillesse, la tourne, retourne, la baise, la chérit et l’emporte avec lui. Depuis ce jour-là, il ne mangeait plus ; il devenait maigre et changé, jaune comme un coing, triste, abattu. Le roi et la reine, qui l’aimaient éperdument, envoyaient de tous côtés pour avoir de bon gibier et des confitures ; c’était pour lui moins que rien ; il regardait tout cela sans répondre à la reine, quand elle lui parlait. L’on envoya quérir des médecins partout, même jusqu’à Paris et à Montpellier. Quand ils furent arrivés, on leur fit voir le prince, et après l’avoir considéré trois jours et trois nuits sans le perdre de vue, ils conclurent qu’il était amoureux, et qu’il mourrait si l’on n’y apportait remède. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Ophir et Ulysse Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/07/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 30/07/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.