Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La biche au bois (Cabinet des fées T5, 1717)
La biche au bois (Cabinet des fées T5, 1717)
Cette notice fait partie d’une série : Le Cabinet des fées, Amsterdam, E. Roger, 1717, 8 vol. in-12 (pièce ou n° 41 / 83)

Datation : 1717

Source textuelle : Mme d’Aulnoy, La Biche au bois (FàM, 1698, t1)

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objets indexés dans l’image :
Ecrevisse / Fontaine

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek, Res/P.o.gall. 315-1/8
Notice n° A9375   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Biche au bois - (Contes des fées, Garnier) // La biche au bois (Cabinet des fées, 5, 1754) // Les Parasites (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Analyse de l’image :
    C’est le début du conte : la reine est allée prendre les eaux, elle se lamente de ne pas avoir d’enfant. Une écrevisse se manifeste à elle dans l’eau de la fontaine et lui dit :
    « Grande reine, vous aurez enfin ce que vous désirez. Je vous avertis qu’il y a ici proche un palais superbe que les fées ont bâti mais il est impossible de le trouver, parce qu’il est environné de nuées fort épaisses, que l’œil d’une personne mortelle ne peut pénétrer. Cependant comme je suis votre très humble servante, si vous voulez vous fier à la conduite d’une pauvre écrevisse, je m’offre de vous y mener. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://books.google.fr/
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 08/05/2012
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 08/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.