Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Hans Bret torturé à Anvers en 1576 (Luyken, Théâtre des Martyrs)
Hans Bret torturé à Anvers en 1576 (Luyken, Théâtre des Martyrs) Auteur : Luyken, Jean (1649-1712)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Luyken, Jean, Théâtre des Martyrs…, Leyde, Pierre Van der Aa, 1685 (pièce ou n° 98 / 104)

Datation : 1685

Sujet de l’image : Histoire moderne. 16e siècle. Allemagne, Flandres et Suisse
Dispositif : Supplice, exécution, torture

Objet indexé dans l’image : La scène a un public

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, eau-forte

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Rd 105 (exemplaire sans date)
Notice n° A9739   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le fils de Maeyken Wens cherchant sa vis à langue (Luyken, Théâtre des Martyrs)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à droite : « Ian. Luyken. invenit. et fecit. »
2. Livre 2, p. 729.

Analyse de l’image :
     Il reçoit ici la vis à langue qui doit l’empêcher de parler.
    Fils de Thomas Bret, anglais, et d’Elisabeth Akers van der Does, de Dordrecht. Négociant dans la confection, diplômé en latin, il est arrêté le 6 mai 1576 pour détention de livres interdits et comme anabaptiste. Emprisonné dans un donjon d’Anvers, il est torturé pendant plusieurs mois.
    Il mourut brûlé sur l’échafaud le 4 janvier 1577 à l’âge de 24 ans. Le prédicateur Hans de Ries récupéra sa vis à langue dans ses cendres.
   Cette vis à langue existe toujours, conservée de génération en génération dans les archives de la famille de Hoop Scheffer.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.bethelks.edu/mla/ (Bibliothèque et Archives Mennonites)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 23/08/2012
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.