Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’œil du maître (La Fontaine, Desaint et Saillant, 1755) - Oudry
L’œil du maître (La Fontaine, Desaint et Saillant, 1755) - Oudry Auteur : Oudry, Jean Baptiste (1686-1755)
Œuvre signée.
Graveur : Tardieu de la Montagne, Pierre-François (1711-1771)

Cette notice fait partie d’une série : La Fontaine, Fables choisies, grav d’Oudry, Paris, Desaint & Saillant, 1755-1759 (pièce ou n° 94 / 274)

Datation : 1755

Source textuelle : La Fontaine, Fables (1668-1692) Livre IV, Fable 21, Pléiade p. 170

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Rés YE 114, Tome II, livre 4, Fable 81
Notice n° B2014   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Signé sous l’image à gauche « J. B. Oudry inv. », à droite « P. F. Tardieu sculp ».
Légende dans le cartouche, « L’ŒIL DU MAÎTRE. Fable LXXXI. »
2. Fables choisies mises en vers…, tome second.

Analyse de l’image :
    Un Cerf, s’étant sauvé dans une étable à Bœufs,
   Fut d’abord averti par eux :
   Qu’il cherchât un meilleur asile.
   Mes frères, leur dit-il, ne me décelez pas :
   Je vous enseignerai les pâtis les plus gras ;
   Ce service vous peut quelque jour être utile ;
   Et vous n’en aurez point regret.
   Les Bœufs à toutes fins promirent le secret.
   Il se cache en un coin, respire, et prend courage.
   Sur le soir on apporte herbe fraîche et fourrage,
   Comme l’on faisait tous les jours :
   L’on va, l’on vient ; les Valets font cent tours,
   L’Intendant même et pas un, d’aventure,
   N’aperçut ni corps, ni ramures,
   Ni Cerf enfin. L’habitant des forêts
   Rend déjà grâce aux Bœufs, attend dans cette étable
   Que chacun retournant au travail de Cérès,
   Il trouve pour sortir un moment favorable.
   L’un des Bœufs ruminant lui dit : Cela va bien ;
   Mais quoi l’homme aux cent yeux n’a pas fait sa revue.
   Je crains fort pour toi sa venue ;
   Jusque-là, pauvre cerf, ne te vante de rien.
   Là-dessus le Maître entre et vient faire sa ronde.
   Qu’est ceci ? dit-il à son monde.
   Je trouve bien peu d’herbe en tous ces râteliers ;
   Cette litière est vieille : allez vite aux greniers ;
   Je veux voir désormais vos Bêtes mieux soignées.
   Que coûte-t-il d’ôter toutes ces Araignées ?
   Ne saurait-on ranger ces jougs et ces colliers ?
   En regardant à tout, il voit une autre tête
   Que celles qu’il voyait d’ordinaire en ce lieu.
   Le Cerf est reconnu : chacun prend un épieu ;
   Chacun donne un coup à la Bête.
   Ses larmes ne sauraient la sauver du trépas.
   On l’emporte, on la sale, on en fait maint repas,
   Dont maint voisin s’éjouit d’être.
   Phèdre, sur ce sujet, dit fort élégamment :
   Il n’est, pour voir, que l’œil du Maître.
   Quant à moi, j’y mettrais encor l’œil de l’Amant.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/08/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 29/05/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.