Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Première rencontre au Groenland (Tyssot de Patot, Le Voyage de Groenland, 1720)
Première rencontre au Groenland (Tyssot de Patot, Le Voyage de Groenland, 1720)
Datation : 1720

Source textuelle : [Tyssot de Patot,] La vie, les avantures, et le voyage de Groenland du RP…, 1720 p. 41-42

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° B2088   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Frontispice.
2. LA VIE, | Les avantures, & le | VOYAGE | DE | GROENLAND | Du Révérend PERE CORDELIER | PIERRE DE MESANGE. | Avec une Relation bien circonstanciée de l’origine, de | l’histoire, des mœurs, & du Paradis des | Habitans du Pole Arctique. | TOME PREMIER. | [Vignette] | A AMSTERDAM | Aux Depens d’ETIENNE ROGER, Mar- | chand Libraire, chez qui l’on trouve un assor- | timent général de Musique. | M. D. CCXX.
Voir l’exemplaire de la BM de Versailles, ancien F.A. in-12 I 434.

Analyse de l’image :
     Le bateau se trouvant environné de « glaçons, qu’on auroit dit qui se forgeoient en notre présence », les voyageurs se décident à utiliser « ce plancher de cristal pour nous transporter au rivage ». Tout est désert. Ils reviennent au bateau, puis redescendent à terre « pourvus de bons fusils » (p. 40). Ils croisent d’abord un ours blessé, puis les premiers habitants :
    « Comme nous l’avions environné [=l’ours], & que nous délibérions sur ce que nous en ferios, nous fûmes bien autrement surpris de voir sortir d’un fond, & paroître sur une petitev éminence, qui n’étoit pas à quatre cents pas de nous, cinq hommes, grands & bien faits, habillés legérement de peaux depuis les pieds jusqu’à la tête, ayant chacun un arc pendu au côté, & tenant à la main un bâton de la longueur d’une demi-pique, qui sembloit brulé ou ferré par les deux bouts. Aussi-tôt qu’ils nous découvrirent ils s’arrêtérent tout court, & parurent autant surpris que nous d’une semblable entrevuë. Ils restérent au moins un aurt d’heure ^lantez là, comme s’ils avoient été immobiles : nous avions rechargé, & nous étions résolus au cas qu’ils se fussent aprochez, de ne leur faire non plus de quartier qu’à l’Ours. Il paroîtra dans la suite qu’ils avoient des sentimens plus humains à notre égard ; les bonnes gens ne vouloient point d emal, ils craignoient seulement que nous ne leur en fissions ; mais leur crainte augmenta sensiblement lorsqu’un renard étant sorti entre eux & nous de sa taniére, ils virent qu’un de nos gens le jetta par terre du premier coup qu’il tira dessus. » (P. 41-42)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 15/08/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.