Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Pdt examine la Bois-Laurier à la lorgnette (Thérèse philosophe, Londres 1782)
Le Pdt examine la Bois-Laurier à la lorgnette (Thérèse philosophe, Londres 1782)
Cette notice fait partie d’une série : [Boyer d’Argens,] Thérèse philosophe. Avec figures, Londres, 1782, 2 vol. (pièce ou n° 23 / 40)

Datation : entre 1782 et 1783

Source textuelle : [Boyer d’Argens,] Thérèse philosophe (1748?) Romanciers libertins, 2000, Pléiade, t. 1, p. 934-936

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek, 1124709 Rem.IV 1353-2
Notice n° B2420   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Président examine la Bois-Laurier à la lorgnette (Thérèse philosophe, 1780?)

Analyse de l’image :
     « Ma digne mère me troussa dans cette attitude jusques aux hanches ; & M. le Président s’étant approché, je sentis qu’elle ouvroit les levres de mon ***, entre lesquelles Monseigneur tentoit d’introduire le doigt, en tâchant, mais inutilement, d’y pénétrer. Cela est fort bien, dit-il à ma mere, & je suis content : je vois qu’elle sûrement pucelle. Présentement faites-la tenir ferme dans l’attitude où elle est : occupez vous à lui donner quelques petits coups de votre main sur les fesses. Cet arrêt fut exécuté. Un profond silence succéda. Ma mere soutenoit de la main gauche mes juppes & ma chemise élevées, tandis qu’elle me fessoit légérement de la droite. Curieuse de voir ce quise passoit de la part du Président, je tournai tant soit peu la tête & je l’apperçus posté à deux pas de mon derriere ; un genou en terre, tenant d’une main sa lorgnette braquée sur mon postérieur, & d el’autre secouant entre ses cuisses quelque chose de noir & de flasque, que tous ses efforts ne pouvoient faire guinder. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/11/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.