Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Manie musicale de l’amant de Minette (Thérèse philosophe, Londres, 1782)
Manie musicale de l’amant de Minette (Thérèse philosophe, Londres, 1782)
Cette notice fait partie d’une série : [Boyer d’Argens,] Thérèse philosophe. Avec figures, Londres, 1782, 2 vol. (pièce ou n° 25 / 40)

Datation : entre 1782 et 1783

Source textuelle : [Boyer d’Argens,] Thérèse philosophe (1748?) Romanciers libertins, 2000, Pléiade, t. 1, p. 938

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek, 1124709 Rem.IV 1353-2
Notice n° B2429   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Manie musicale de l’amant de Minette (Thérèse philosophe, 1780?)

Analyse de l’image :
    La Bois-Laurier se lie avec Minette, 3e sœur de la Baronne. Son amant a la manie de faire l’amour en mesure et en musique.
    « Un jour après avoir fait entre nous trois un ample dîner libertin, pendant lequel on avoit chanté, on m’avoit plaisanté sur la difformité de mon ***, on avoit dit & fait toutes les folies imaginables, nous nous culebutâmes sur un grand lit, là nos appas sont étalés, les miens sont trouvés admirables pour la perspectives ; l’amant s emet en train, il campe Minette, après un petit prélude, entonne un air de mouvement à trois temps coupés ; l’amant part, pousse & repousse toujours en mesure ; ses levres semblent battre les cadences tandisque ses coups de fesses marquent les temps. Je regarde, j’écoute, en riant aux larmes, couchée sur le même lit. Tout alloit bien jusque-là, lorsque la voluptueuse Minette, venant à prendre plaisir au cas, chante faux, détonne, perd la mesure : un bémol est substitué à un bécarre. Ah ! chienne, s’écrie sur le champ notre Zélateur de la musique ! Tu as déchiré mon oreille : ce faux ton a pénétré jusqu’à la cheville ouvrière, elle se détraque : tiens, dit-il en se retirant, regarde l’effet de ton maudit bémol. Hélas ! le pauvre diable étoit devenu mol ; le meuble qui battoit la mésure, n’étoit plus qu’un chiffon. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 03/11/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.