Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Lord impromptu (Cazotte, Œuvres badines & morales, 1788) - Dunker
Le Lord impromptu (Cazotte, Œuvres badines & morales, 1788) - Dunker Auteur : Dunker, Balthasar Anton (1746-1807)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Œuvres badines et morales de Mr Cazotte, Londres, 1788 (pièce ou n° 3 / 7)

Datation : 1788   (Œuvre datée)

Source textuelle : Cazotte, Jacques (1719-1792) Le Lord impromptu , 1767

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° B2485   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Au-dessus de la gravure : « Lord impromptu Frontispice Tome III ».
Sous la gravure : « Dunker inv.fec. 1787 ».

Analyse de l’image :
     Richard Oberthon est un jeune étudiant d’Oxford orphelin. Une vieille dame, Mistriss Hallen, subvenait à ses besoins : elle meurt sans testament pour lui. Le voilà sans ressource. Un ami commun chapelain lui annonce la nouvelle : il doit cesser ses études et, trop frêle pour la carrière des armes, songer à se faire domestique. Malgré sa répugnance pour cette condition, Richard part pour Buttorf où un pasteur ami du chapelain doit s’occuper de lui.
    Mais les places sont rares. Au bout de trois mois, le pasteur lui en trouve une au château de Clostern, chez Sir George, son épouse Lady Nettling et leur fille Miss Dorothée. Richard passe sous la juridiction de leur femme de chambre françoise, Foible, qui tombe amoureuse de lui.
    Richard, qui a appris à jouer du clavecin à Oxford, s’y complaît seul dans sa chambre. Avertie par sa femme de chambre Molli (rivale de Foible), Dorothée vient écouter Richard à la serrure. Elle s’éprend de lui et persuade son père, Sir George, d’organiser un concert où Richard accompagnera sa voix au clavecin.
    Et voilà Richard donnant des leçons de musique à Miss Dorothée. Foible, jalouse, les épie. Elle accuse Richard d’aimer sa maîtresse et lui révèle ainsi un amour que sa timidité lui avait dérobé. Epouvanté de cette découverte, Richard qui ne veut pas trahir la confiance de ses maîtres décide de partir. Mais il est blessé par un chasseur.
    Un jeune Lord est alors l’hôte du château, Lord Scarecrew. Dorothée apprend à Richard que ses parents ont décider de la marier à ce Lord prétentieux. Sir George suprend alors Richard aux pieds de Dorothée ; Richard s’enfuit en sautant par la fenêtre, et Lord Scarecrew prétexte une affaire urgente à Londres pour s’éclipser…
    Richard arrive dans une ferme, demande l’hospitalité. Il est malade, on le soigne. Des Bohémiennes disent la bonne aventure à la fille de la maison Dolli. L’une d’elles tire Richard à part, le nomme son fils, lui fait espérer la possibilité d’épouser un jour Dorothée… Elle habille Richard en femme, il se fera appeler Arabelle, on viendra le chercher pour épouser un jeune seigneur à qui une Arabelle Cawson, échappée de chez son père, est promise. Deux jours plus tard, deux cavaliers se présentent à la ferme, voilà Richard parti avec eux. Il est conduit à une auberge, auprès d’un Capitaine qui se présente comme son père, déguisé quelques jours plus tôt en Bohémienne.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 22/11/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.