Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Polia tire Poliphile hors de la chapelle (Hypnerotomachia 1499, p. 397)
Polia tire Poliphile hors de la chapelle (Hypnerotomachia 1499, p. 397)
Cette notice fait partie d’une série : F. Colonna, Hypnerotomachia Poliphili, Venise, Alde Manuce, 1499 (pièce ou n° 73 / 88)

Datation : 1499   (date conjecturale)

Source textuelle : Le Songe de Poliphile (Polyphili Hypnerotomachia), Livre II Livre II, ch. 2. Polia racompte comme elle fut frappee de la peste, et estant…

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Objets indexés dans l’image :
Autel / Sol quadrillé

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RESERVE FOL-BL-1381
Notice n° B4254   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Polia tire Poliphile dans un coin du temple (S. de Pol 1546, F137v) - J. Goujon

Analyse de l’image :
     « Je ne fu pour toutes ces choses esbranlee de mon dur courage : & sans faire autre demonstration de pitié, pensay de m’en aller, apres que je l’eu tiré par les piedz en un coing du temple ou il demoura : car quant a moy j’avoye bien peu de soucy qui en feroit les funerailles : seulement me retiray a grad haste, toute tremblante, troublee de frayeur, & quasi hors de mon entendement, comme si j’eusse perpetré quelque grand crime. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : https://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/01/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/03/2021
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.