Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Castor et Pollux (groupe de Saint Ildefonse) - manière de Praxitèle
Castor et Pollux (groupe de Saint Ildefonse) - manière de Praxitèle
Sujet de l’image : Sujet mythologique. Castor et Pollux, les Dioscures

Nature de l’image : Sculpture en marbre
Dimensions :  Hauteur 161 * Largeur 0 cm

Lieu de conservation : Madrid, Musée du Prado, E 28
Notice n° B4778   (n°7 sur 15)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Le groupe se trouvait jusqu’en 1839 au palais de La Granja à Ségovie, à côté de l’église Saint Ildefonse, d’où son surnom. On ne sait pas où le groupe fut retrouvé. Il est répertorié en 1623 dans la collcetion Ludovisi. Peu après 1664, il est acheté par Christine de Suède. Les sculptures romaines de sa collection passent aux Odescalchi qui offrent le groupe en 1724 à Philippe V d’Espagne. La 2e femme de Philippe, Isabella Farnese l’achète alors pour son chateau de La Granja de San Ilddefonde à Ségovie.

Analyse de l’image :
     Sculptés dans le style de Praxitèle, les Dioscures sont représentés accompagnés d’une petite divinité féminine (leur mère Léda ?), tenant un œuf ou une grenade. La statue de gauche fut retrouvée sans tête, puis restaurée au XVIIe siècle par Ippolito Buzzi d’après une tête d’Antinoüs : le groupe se trouvait alors dans la collection du cardinal Ludovico Ludovisi.
    A cause de cette restauration, le groupe fut d’abord identifié comme Antinoüs accompagné du génie d’Hadrien (Hadrien lui-même étant beaucoup plus âgé).
    On identifie maintenant le groupe comme celui des Dioscures offrant un sacrifice à Perséphone. Les deux torches font partie du rituel du sacrifice. Gœthe, qui possédait une reproduction de cette sculpture, fut un des premiers à proposer cette interprétation.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Madrid, Musée du Prado
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 10/07/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 10/07/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.