Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Orbita probitatis, la Voie de l’honnêteté (Veridicus Christianus, 1601)
Orbita probitatis, la Voie de l’honnêteté (Veridicus Christianus, 1601)
Cette notice fait partie d’une série : Jean David, Veridicus Christianus, Anvers, 1601 (pièce ou n° 12 / 12)

Datation : 1601

Sujet de l’image : Allégorie mystique

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Zürich, ETH-Bibliothek (Bibliothèque centrale de l’École polytechnique), Rar 8222
Notice n° B5479   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. L’Orbita probitatis est placé en appendice du Veridicus christianus, pour lui faire suite. Orbita : l’ornière, la trace laissée par le Christ, qui indique le chemin à suivre.

Analyse de l’image :
    Dix peintres sont disposés autour du mont du Calvaire, pour peindre le Christ portant la croix. Seul le peintre placé exactement sous lui reproduit exactement ce qu’il voit. On reconnaît, de gauche à droite les Noces de Cana, un prédication du Christ, la Trahison de Judas, la Transfiguration, le Diable, puis en remontant à droite, Circé, Jésus parmi les docteurs, le Christ distribuant du pain, l’Adoration des mages.
   La légende de cette image frontispice est une citation du De veritate Christiana d’Augustin : Christiani nomen ille frustra sortitur, qui Christum minime imitatur. Celui là reçoit du sort en vain le nom de chrétien qui imite à peine le Christ.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Zürich, ETH-Bibliothek (Bibliothèque centrale de l’École polytechnique)
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.e-rara.ch (Imprimés numérisés des bibliothèques suisses)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/11/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 30/11/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.