Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Dédicace au duc de Milan (Emblèmes d’Alciat, 1551)
Dédicace au duc de Milan (Emblèmes d’Alciat, 1551)
Cette notice fait partie d’une série : Emblèmes d’Alciat, Lyon, Guillaume Rouillé, 1551 (pièce ou n° 2 / 28)

Datation : 1551

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RES P-Z-851, P. 7
Notice n° B5989   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Dédicace au duc de Milan (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. « EMBLEM. DEDIC. | Ad illust. Maximil. ducem Mediol. Su- | per insigni Ducatus Mediolan. »
Emblème dédicatoire, à l’illustre Maximilien, duc de Milan, sur les armes du Duc de Milan.

Exiliens infans sinuosi è faucibus anguis,
Est gentilitijs nobile stemma tuis.
Talia Pellaeum gesisse nomismata regem,
Vidimus, hisque suum concelebrare genus.
Dum se Ammone, satum matrem anguis imagine lusam,
Diuini & sobolem seminis esse docet.
Ore exit tradunt sic quosdam enitier angues,
An quia sic Pallas de capite orta Iouis ?

Un enfant sortant de la gueule d’un serpent sinueux
Est la noble marque de ton lignage
Que le roi Pellée portait un tel emblème
Nous l’avons vu, et que par lui il célébrait sa race…
Il nous enseigne ainsi qu’il est de la moisson d’Ammon, que sa mère fut leurée par l’image d’un serpent et que l’enfant était de semence divine.
L’enfant sort par sa bouche, on dit que c’est ainsi que naissent certains serpents
Ou est-ce parce que Pallas est ainsi née de la tête de Jupiter ?
2. P. 7.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/12/2018
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 17/09/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.