Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Houadir secourt Urad contre Darandu (Les Contes des génies, t. 1, 1782)
Houadir secourt Urad contre Darandu (Les Contes des génies, t. 1, 1782)
Cette notice fait partie d’une série : Ch. Morell [en fait J. Ridley], Les Contes des génies, Amsterdam, 1782, in-12 (pièce ou n° 5 / 12)

Datation : entre 1766 et 1782

Source textuelle : [Ridley,] The Tales of the Genii (1764, tr. fr. 1766) Quatrième partie.

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art, Y2-9171
Notice n° B6157   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
     L’infâme séducteur Darandu, sous les traits de la feinte Lahnar, s’est introduit auprès d’Urad et tente de la violer. Elle laisse tomber un grain de poivre.
    « Aussitôt on frappe un grand coup à la porte de la cabanne. Urad redouble ses cris, Darandu épouvanté quitte sa maitresse, & regarde en tremblant vers la porte.
    La fille court précipitamment ouvrir. Le fils de Houadir paroît, & demande à Urad le sujet de ses cris.
    “Ange portecteur ! Ange du ciel ! dit Urad encore palpitante, cet infâme séducteur, déguisé sous les habits de sa sœur, est venu surprendre la trop crédule Urad. Sans vous j’étois perdue”.
    Darandu étoit déjà bien loin. La crainte & la bassesse sont le partage du coupable. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/01/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 29/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.