Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Polyptyque de la Nativité (Santo Stefano de Novalesa) - Antoine de Lonhy (at.)
Polyptyque de la Nativité (Santo Stefano de Novalesa) - Antoine de Lonhy (at.) Auteur : Lonhy, Antoine de (actif 1446-1490)

Datation : 1502

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Nativité

Nature de l’image : Peinture sur bois

Lieu de conservation : Novalesa (Turin), Église Santo Stefano
Notice n° B7660   (n°1 sur 21)  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Atelier d’Antoine de Lonhy. Restauré en 2016 sous la direction de Valeria Moratti.
Il s’agirait d’une commande d’Andrea Provana, prieur de l’abbaye de Novalesa à partir de 1502. Au début du XXe siècle, quand l’abbaye est affectée à un usage laïc, le polyptyque est transféré dans l’église Santo Stefano et restauré par Bigoni. La restauration actuelle a supprimé les vernis et retouches indélicates de Bigoni et restitué à l’œuvre ss lisiblité originelle.

Analyse de l’image :
    L’originalité de cette Nativité tient à son arrièree-plan, où les bergers voient apparaître dans le ciel non une simple étoile, mais la Trinité. Entre cette scène et celle du premier plan, deux bergers se pressent contre un muret entre deux colonnes pour essayer d’apercevoir le nouveau né. Au fond à droite, est-ce un roi mage qui arrive, drapé de blanc ?
   Le geste de Joseph, portant sa main à sa tempe, semble exprimer, à l’avance, bien de la lassitude…

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Novalesa (Turin), Église Santo Stefano
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/11/2020
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 29/11/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.