Aller au contenu principal
La supercherie malheureuse (Les illustres fées, 1710)

Notice #010003

Image HD

Série de l'image :
Les illustres fées, contes galans, Amsterdam, E. Roger, 1710
1710
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
P.o.gall. 780
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Un prince fuit la cour de son père pour éviter un mariage imposé. Il est accueilli à la cour d’un jeune roi dont il devient le favori. Ce jeune roi a une sœur, qui est élevée dans une tour, avec interdiction de voir quiconque en dehors de sa famille, selon la coutume du pays. Mais un jour le jeune roi provoque malencontreusement une grave chute de cheval pour son favori, non loin du château de la princesse sa sœur. Le jeune prince blessé est soigné par les chirurgiens de la princesse, qui ne veut pas croire qu’il soit aussi parfait que son frère le lui dit.
    Finalement, le jeune roi conduit sa sœur au chevet de son favori, pour qu’elle se rende compte par elle-même de sa perfection. Le prince blessé tombe aussitôt éperdument amoureux…
Annotations :
2. Cette gravure n’a pas d’équivalent dans l’édition de Paris, M.-M. Brunet, 1698, cote Bnf Y2-8798, Arsenal 8-BL-19106, microfilm de mauvaise qualité reproduit sur Gallica.
P. 281 dans l’éd. de 1698 : un simple bandeau surmonte le titre du conte, composé de deux putti assis dos à dos, chacun sur une corne d’abondance.