Aller au contenu principal

Saint Matthieu (Codex aureus de Cantorbéry)

Date :
Entre 700 et 800
Nature de l'image :
Enluminure
Dimensions (HxL cm) :
39,2x31
Lieu de conservation :
A 135, f°9v°
Mentions dans l'image

Analyse

Au-dessus de l’évangĂ©liste, l’ange est son symbole. Le rideau ouvert de part et d’autre de la chaise curule oĂč il est assis fait apparaĂźtre l’image de Mathieu tenant dans sa main le rouleau de l’évangile qui se dĂ©roule. Ouverture du rideau et dĂ©roulement du rouleau symbolisent la RĂ©vĂ©lation du mystĂšre de l’Incarnation, le contenu et le sens du Livre. Cette rĂ©vĂ©lation rend visible ce qui Ă©tait jusque lĂ  voilĂ©, relĂ©guĂ© derriĂšre le voile dans le mystĂšre inaccessible du tabernacle. Le rideau ouvert est nouĂ© de chaque cĂŽtĂ© Ă  la colonne, symbolisant le nƓud de l’énigme, autre figure du mystĂšre de la rĂ©vĂ©lation. Questions restant en suspens : pourquoi Mathieu est-il tonsurĂ© comme un moine ? Qui sont les deux saints installĂ©s en haut des colonnes ? Celui de droite porte-t-il une enveloppe ?

Annotations :

1. Sur le rouleau que déroule Mathieu, on lit les premiers mots de son évangile, « LIBER GENERATIONIS ». 2. Manuscrit fabriqué à Cantorbéry au VIIIe siÚcle.

Composition de l'image :
L’image est identifiĂ©e Ă  un tabernacle
Objets :
TrĂŽne, siĂšge de commandement
Tabernacle
Rideau noué
Colonnes
Sujet de recherche :
StĂ©phane Lojkine, Tu ne feras pas d’images (en prĂ©paration)

Informations techniques

Notice #001253

Image HD

Identifiant historique :
A0572
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre
Bibliographie :
Carl Nordenfalk, L’Enluminure au moyen ñge, Genùve, Skira, 1988
p. 41