Aller au contenu principal
L’Église siégeant sur une église (Rouleau d’Exultet de Bénévent)

Notice #001260

Image HD

Date :
Entre 985 et 987
Nature de l'image :
Enluminure
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Rome, Bibliothèque vaticane
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Vat. lat. 9820
Sujet de recherche :
Stéphane Lojkine, Tu ne feras pas d’images (en préparation)
Traitement de l'image :
Image web
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
Collection particulière

Analyse

Analyse de l'image :
Mater Ecclesia est entourée de cierges allumés sur des chandeliers.
   Parmi les paroles de l’exultet, cette enluminure illustre probablement celles-ci :
   Laetetur et mater Ecclesia,
   tanti luminis adornata fulgoribus :
   et magnis populorum vocibus haec aula resultet.
    « Que se réjouisse aussi l’Eglise Mère, 
ornée par l’éclat d’une si grande lumière, 
et que cette salle résonne des voix fortes de l’assistance ! »
Annotations :
2. L’Exultet est l’hymne qui se chante le samedi saint pour la bénédiction du cierge pascal.
Exultet iam angelica turba caelorum !
Exultent divina mysteria,
et pro tanti Regis victoria tuba intonet salutaris… etc
Ce chant a donné naissance dans le sud de l’Italie, du Xe au XIIe siècle, à une classe de manuscrits en rouleaux, écrits en caractères lombards, ornés de nombreuses miniatures disposées en sens inverse du texte. Grâce à cette disposition, les assistants pouvaient voir les peintures au fur et à mesure que le diacre, du haut de l’ambon, déroulait le volume en le lisant.
3. Ce rouleau d’exultet est une copie d’un rouleau commandé par l’évêque Landolf pour le couvent de Saint Pierre à Bénévent.
Voir Guglielmo CAVALLO (dir.), Exultet. Rotoli liturgici del medioevo meridionale, Rome,1994, p. 106 et 235.