Aller au contenu principal
Bulbul surprend un prince joueur de flûte (Les Femmes militaires, 1735)

Notice #012856

Image HD

Série de l'image :
[Rustaing de Saint-Jory,] Les Femmes militaires, Paris, Simon & De Bats (1735)
Auteur(s) :
Riquard (?), dessinateur du XVIIIe siècle
Fessard, Étienne (1714-1774)
1735
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :
Frédéric interroge Sorbin sur l’origine et l’histoire des Guèbres. Celui-ci lui confie alors un extrait de leurs Annales.
   Histoire du peuple Ghèbre (p. 251)
    Le prophète Aminadab ordonne à son général Azzedin de conquérir l’île de Manghalour. Ce que voyant, le prince de Manghalour se soumet spontanément au Prophète. Azzedin soumet l’île, dont Aminadab le fait roi, et il lui donne une de ses odalisques, Zumruth, pour épouse. Le prophère prophétise ç Zumruth la naissance d’une fille extraordinaire dans… quatre mois ! La Princesse Bulbul, qui naît au terme prédit, devient savante et est parée de toutes les grâces. Elle surprend un jour un prince qui joue de la flûte :
    « Un jour qu’elle chantoit dans un bosquet, pour piquer la jalousie du Rossignol & de la Fauvette, elle entendit un concert de deux flutes, le plus harmonieux qu’elle aut jamais ouye : Elle avança doucement, & it avec une surprise extrême, qu’il n’y avoit qu’un seul homme qui en joüoit, assis tranquillement sur la mousse au pied d’un Cedre. C’étoit un simple Derviche, mais dont la phisionomie annonçoit beaucoup d’esprit & une naissance distinguée. Quand il apperçut la Princesse, il se leva, & lui fit une profonde reverence. » (P. 257-258)
Annotations :
1. Au-dessus de l’image à droite « 258 » (renvoi à la page de texte correspondante).
Signé sous l’image à gauche « Riquard. in. del. », à droite « fessard. Sculp. »