Aller au contenu principal

Roland Ă©change la jument, Roger & Mandricard (Roland furieux, Valgrisi, ch30)

Attribution incertaine
Date :
Entre 1556 et 1560
Date incertaine
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Dimensions (HxL cm) :
21,4x13,8 cm
Sujet de l'image :
RĂ©sac yd 389

Analyse

A la fin du chant XXIX, l’Arioste raconte comment Roland, rencontrant AngĂ©lique et MĂ©dor en Espagne (str. 58), alors que ceux-ci font route vers la Chine (voir chant XIX), s’empare de la jument d’AngĂ©lique (str. 67-68) qui s’enfuit grĂące Ă  son anneau magique. Roland Ă©puise la jument, puis la traĂźne, jusqu’à ce que mort s’ensuive (str. 71).

Au premier plan Ă  droite, Roland tire sa jument morte vers la mer, Ă  l’embouchure d’un fleuve (str. 4). A gauche, Roland traverse le fleuve Ă  la nage. Au-dessus, Ă  gauche, il rencontre un berger Ă  cheval et lui propose d’échanger ce cheval contre sa jument morte (str. 6). Le berger se moque de Roland, le frappe de son bĂąton et est Ă©tendu mort, complĂštement Ă  gauche. Roland, au centre, s’empare de la jument et sĂšme la mort sur son passage, jusqu’à son arrivĂ©e Ă  Malaga, qu’il ruine entiĂšrement (MALEGA. ; str. 9). Tout en haut Ă  gauche, Roland, de Malaga, se rend Ă  AlgĂ©siras (Zizera, ZIZE.). LĂ , voyant un canot dans la mer (Ă  la pointe de la tente en haut Ă  gauche), plein de gens en quĂȘte de plaisir, il s’élance Ă  leur poursuite (str. 11).

Roland s’enfonce donc dans la mer avec son cheval, et aprĂšs la mort de celui-ci poursuit Ă  la nage vers l’Afrique (.APHRI.), au bord de Ceuta (Setta, SET., str. 15). On le voit tout en haut courir Ă  la rencontre d’une armĂ©e de guerriers noirs.

AprÚs la strophe 15, rupture narrative. Exceptionnellement, la suite du chant est représentée en dessous.

La partie supĂ©rieure de la gravure est occupĂ©e par le camp d’Agramant. A gauche, un enfant tire dans une urne l’ordre du combat qui doit opposer Mandricard Ă  Roger et Ă  Gradasse pour la possession de l’écu d’Hector et de l’épĂ©e Durandal. C’est le nom de Roger (RVG) qui sort en premier (str. 24).

Au coin infĂ©rieur gauche de l’arĂšne, Gradasse, Roger et Mandricard (de profi), devant les deux rois Marsile et Agramant (de face), attendent le tirage au sort.

A gauche, au-dessus de l’enfant qui tire le nom de Roger de l’urne, Sobrin (SOB.) et Marsile dĂ©sapprouvent Agramant d’accepter ce combat (str. 27). Plus Ă  droite, contre l’arĂšne et en dessous de la tente, Agramant cherche Ă  concilier Roger et Mandricard (str. 29). Au-dessus, assise sous sa tente, Doralice supplie Mandricard, genou flĂ©chi devant elle, de renoncer au combat (str. 31-36). A l’entrĂ©e de la tente, deux soldats viennent annoncer Ă  Mandricard (MAN) que le combat va commencer. ParallĂšlement, complĂštement Ă  droite sur la gravure, Roger et Gradasse se rencontrent devant une tente. Roger sonne du cor Ă  droite au-dessus de la lice (str. 44). Mandricard, Ă  gauche, s’élance Ă  cheval vers lui (str. 46).

Le peuple se presse autour des barriĂšres pour assister au combat de Mandricard et de Roger, prĂ©sidĂ© par Agramant (AGRA.), assis en haut sur la gauche. Doralice est assise sur la droite (DOR.). Au centre de l’arĂšne, Roger et Mandricard s’affrontent Ă  cheval. Leurs noms sont indiquĂ©s sur la croupe de leurs chevaux. Sur la gauche, Mandricard est Ă©tendu mort Ă  terre (MAN., sous AGRA.). Sur la droite, sous son cheval, Roger est Ă©tendu blessĂ© (str. 66-67).

En haut à droite, dans une tente, Roger est soigné par un chirurgien (str. 74).

A la strophe 75, rupture narrative.

Tout en haut Ă  droite, Ă  Montauban (MONTE AL[bano]), Hippalque (HIP.) donne Ă  Bradamante (BRA.) la lettre de Roger, oĂč celui-ci lui promet son prochain retour (str. 78-81). Renaud (RI.) revient Ă  Montauban (str. 93) embrasser sa famille, puis repart, accompagnĂ© de Richard (RIC), Richardet (RIC), Alard (ALA), Guichard (GUI), Vivian (VIVI) et Maugis (MAI pour MAU).

Annotations :

2. Exceptionnellement, la gravure est placĂ©e en recto, c’est-Ă -dire sur une page de droite, de sorte que l’argument, la lecture allĂ©gorique et le dĂ©but du chant se trouvent au verso de la gravure.

Composition de l'image :
Composition narrative. Plusieurs Ă©pisodes
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 30 (La Jument morte ; Mandricard meurt. DĂ©part de Renaud)
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #001304

Image HD

Identifiant historique :
A0623
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre (Cachan)