Aller au contenu principal

Torse du Belvédère - Apollonios, fils de Nestor

Date :
Entre -188 et -30
Dimensions (HxL cm) :
159
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Hercule
Lieu de conservation :
Rome, Vatican
Musée Pio-Clementino, inv. 1192
Œuvre signée

Analyse

Le Torse, très admiré par Michel-Ange, a d’abord été reconnu comme celui d’Héraclès. Winckelmann l’analyse longuement en 1764 dans son Histoire de l’Art dans l’Antiquité.
Il est assis sur une peau de bête : si c’est une peau de lion, ce serait celle du lion de Némée tué par Héraclès. Si c’est une peau de panthère, il pourrait s’agir de Marsyas. On a également proposé d’identifier la sculpture à Ajax méditant son suicide.
Un groupe représentant la Mélancolie d’Ajax après qu’il eut recouvré la raison et découvert les moutons qu’il avait massacrés avait été exécuté en Troade à l’époque hellénistique: peut-être en bronze, il serait de l’école de Rhodes et daterait des années 188-167 av. JC. Marc-Antoine en fit cadeau à Cléopâtre. Après la bataille d’Actium en -31, Auguste rendit cette sculpture à son sanctuaire, non sans avoir au préalable fait faire une copie par Apollonios d’Athènes, dont le Torse du Belvédère serait le reste.

Annotations :

1. Le Torse porte la signature du sculpteur athénien Apollonios, fils de Nestor, qu’on ne connaît pas par ailleurs : ΑΠΟΛΛΩΝΙΟΣ ΝΕΣΤΟΡΟΣ ΑΘΗΝΑΙΟΣ ΕΠΟΙΕΙ.

2. Mentionné pour la première fois par Cyriaque d’Ancône, qui le voit dans le palais du cardinal Prospero Colonna entre 1432 et 1435.

Sources textuelles :
Winckelmann, Histoire de l’art dans l’antiquité (1764)
LP p. 527-529 et note 36 p. 678.

Informations techniques

Notice #013426

Image HD

Identifiant historique :
B2745
Traitement de l'image :
Image web