Aller au contenu principal

Iphigénie - Michel-Ange Slodtz

SĂ©rie de l'image :
Date :
Entre 1737 et 1740
Nature de l'image :
Modello en terre cuite
Dimensions (HxL cm) :
51,5x47 cm
ENT. 1984. 23 (DépÎt du musée des céramiques à SÚvres)

Analyse

Diderot Ă©voque ce Buste d’IphigĂ©nie dans le Salon de 1765, bien que Slodtz, mort en 1764, n’ait rien exposĂ© dans ce Salon. Le buste est bien antĂ©rieur.

« Je n’ai vu de lui que son Buste d’IphigĂ©nie, et son mausolĂ©e de Languet, curĂ© de Saint-Sulpice, le plus grand charlatan de son Ă©tat et de son siĂšcle. La tĂȘte en est de toute beautĂ©, et le marbre demande sublimement Ă  Dieu pardon de toutes les friponneries de l’homme. Je ne connais point de scĂ©lĂ©rat Ă  qui il ne pĂ»t inspirer quelque confiance en la misĂ©ricorde infinie. Cependant l’IphigĂ©nie l’ emporte encore sur ce morceau. Tout y est, et la noblesse de caractĂšre, et le choix des formes, et leur puretĂ©, et la nettetĂ© du travail, et l’excellence du goĂ»t. Cela est Ă  compter parmi les prĂ©cieux ouvrages de l’art. » (Diderot, Salon de 1765)

Annotations :

3. Pendant : ChrysĂšs. A la prĂȘtresse de Diane correspond le prĂȘtre d’Apollon.
L’IphigĂ©nie et le ChrysĂšs en marbre se trouvent Ă  l’AcadĂ©mie des sciences, des belles-lettres et des arts de Lyon.

Informations techniques

Notice #013495

Image HD

Identifiant historique :
B2814
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://collections.louvre.fr