Aller au contenu principal

Post tristia dulcor (J. Catz, Proteus, 1627, no38) - A. P. van de Venne

Analyse

Post tristia dulor : aprĂšs les tourments, le plaisir.
   
   Apres tourment, contentement. Un jour je me plaignois estant aupres ma belle De mon penible amour, je la nommois cruelle : Tay toy (ce me dict-on) le linge ne se joinct, Si preallablement on ne le blesse poinct.
Annotations :
1. Signé au bas du cercle JS.
Objets :
Sol en damier

Informations techniques

Notice #013514

Image HD

Identifiant historique :
B2833
Traitement de l'image :
Image web