Aller au contenu principal

Virtus deserta - Andrea Mantegna

Date :
Entre 1489 et 1491
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Dimensions (HxL cm) :
28,9x42,9
Sujet de l'image :
Ea 31 a rés. Cl. 88 C 134 686

Analyse

Partie inf√©rieure d‚Äôune gravure repr√©sentant, au-dessus, ¬ę Virtus combusta¬†¬Ľ, autrement dit les vices.
¬†¬†¬† Au centre, une fosse remplie de personnages, entra√ģn√©s l√† par les vices repr√©sent√©s au-dessus. Seule la science de Mercure, qui √†¬†droite est reconnaissable √† son caduc√©e, peut les en tirer. √Ĭ†gauche, √† l‚Äôentr√©e de la fosse, la m√©tamorphose de Daphn√© en arbre¬†√©voque son viol par Apollon, comme le rappelle l‚Äôinscription VIRTVS DESERTA et, sur une pierre, au bas¬†: VIRTVTI¬∑S¬∑A¬∑I¬∑, qui pourrait correspondre √† une phrase √©crite √† deux reprises par Mantegna, dans des lettres adress√©es au marquis Francesco Gonzaga, en 1489 et 1491¬†: Virtuti semper adversatur ignorantia (¬ę¬†L‚ÄôIgnorance s‚Äôoppose toujours √† la Vertu¬†¬Ľ).
    Ainsi, de droite à gauche sur le dessin, la science de Mercure s’oppose à l’ignorance, mère du vice.
Annotations :
2. http://books.openedition.org/editionsbnf/1348

Informations techniques

Notice #014198

Image HD

Identifiant historique :
B3517
Traitement de l'image :
Image web