Aller au contenu principal

Scarmentado et la Circassienne (Voltaire, Romans et contes, 1778) - Monnet

Notice précédente Notice n°11 sur 11

Date :
1778
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
RES P-Y2-1809 (1)
ƒuvre signĂ©e

Analyse

Episode de la belle Circassienne.
   Scarmentado a louĂ© les services d’une courtisane circassienne ; elle s’écrie dans les transports de l’amour « Alla, illa, Allah », Sarmentado fait de mĂȘme, et le voilĂ  Turc et mahomĂ©tan.
   « Le matin, l’imam vient pour me circoncire ; & comme je fis quelques dificultĂ©s, le cadi du quartier, homme loyal, me proposa de m’empaler ; je sauvai mon prĂ©puce & mon derriĂšre avec mille sequins  »
   
   L’illustrateur construit Ă  partir de ce rĂ©cit une scĂšne qui n’est pas Ă  proprement parler dans le rĂ©cit : assise sur les genoux de Scarmentado, la Circassienne tente de tourner la tĂȘte de son amant vers le turban posĂ© Ă  droite sur la table basse. Il doit s’habiller en Turc dĂ©sormais. Mais Scarmentado, qui ne veut pas ĂȘtre circoncis, se dĂ©tourne, et refuse l’offre.

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « C. monnet inv » à droite « m. Deny Sculp ».

Sources textuelles :
Voltaire, François Marie Arouet dit (1694-1778)
Contes en vers et en prose de Voltaire, Ă©d. Menant, Garnier, 1992, t. I, p. 205.

Informations techniques

Notice #014565

Image HD

Identifiant historique :
B3884
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr